Mincir

Accueil du site > Régimes > Le régime crétois

Le régime crétois



Le régime crétois, très à la mode actuellement, est inspiré par les modèles traditionnels alimentaires de l’Italie méridionale, la Crète et de la plupart du reste de la Grèce dans les années 1960.

Le 17 Novembre 2010, l’UNESCO a reconnu ce modèle comme un régime alimentaire du patrimoine culturel immatériel de l’Italie, de la Grèce, de l’Espagne et du Maroc, renforçant par la même une partie fondamentale de leur contexte historique méditerranéen. Malgré son nom, ce régime n’est pas typique de tous les plats méditerranéens. Dans le Nord de l’Italie, par exemple, le saindoux et le beurre sont couramment utilisés dans la cuisine, et l’huile d’olive est réservée pour les vinaigrette et les légumes cuits. En Afrique du Nord, le vin est traditionnellement évité par les musulmans.

La version la plus connue du régime méditerranéen a été présentée, par le Dr Walter Willett de la Harvard School au milieu des années 1990. Il éditera un live grand public qui fût un best seller.

Le régime crétois vous propose de vous délecter de légumes, de fruits frais, d’agrémenter vos plats copieusement d’huile d’olive (la principale source de matière grasse), de produits laitiers (principalement fromage et yaourt), de poisson et de volaille consommés en quantités faibles, de 1 à quatre oeufs par semaine, de très faible quantité de la viande rouge, et pour finir, de vin consommé modérément.

L’huile d’olive est caractéristique du régime crétois. Elle contient un niveau très élevé de graisse monoinsaturées et plus de l’acide oléique particulièrement. Les études épidémiologiques suggèrent que l’usage d’huile d’olive peut aider à réduire les risques de maladies coronariennes. Il est également prouvé que les antioxydants contenus dans l’huile d’olive améliorent la régulation du cholestérol. Enfin il semblerait qu’elle a d’autres effets anti-inflammatoires et anti-hypertenseur.

Suivre la vie du site RSS 2.0